Connecting...

W1siziisijiwmtcvmdcvmjavmtevmtavmdgvodg4l0n1dhrpbmcgdghyb3vnacb0agugy29tcgxlegl0awvzig9mievtcgxvew1lbnqgtwlzy2xhc3npzmljyxrpb24uanbnil0swyjwiiwidgh1bwiilci5mdb4mzawxhuwmdnjil1d

Le stress est un facteur intrinsèque de la vie moderne : il s'agit du résultat direct d'un essor technologique associé à une réduction du temps de travail. Avant l'apparition de l'ordinateur, des téléphones mobiles, de l'accès instantané aux informations ou encore de l'échange rapide de messages électroniques, la vie était plus lente et donc plus prévisible.

Par conséquent, comment faut-il s'y prendre dans ce monde sans cesse connecté qu'est le nôtre, quelles stratégies devrions-nous adopter, afin de nous assurer qu'au lieu d'être envahis par la pression, nous sommes en mesure de prouver nos grandes capacités et d'augmenter vraiment notre productivité ? Voici quelques exemples permettant de faire chuter nos niveaux de stress et d'augmenter ceux de notre production :

1. Soyez organisé(e)

Bien que simple, le processus de relaxation est vraiment efficace. Ainsi, chaque matin, procédez au nettoyage de votre bureau, littéralement comme mentalement. Définissez vos objectifs du jour et répertoriez-les. Tout le monde aime faire les choses au fur et à mesure : il s'agit en effet d'une chose très positive qu'il convient de faire. Soyez réaliste quant à vos objectifs, et identifiez leur ordre de priorité. Gardez à l'esprit que l'inattendu finira tôt ou tard par arriver, et que votre journée sera parsemée d'imprévus. Si vous ne trouvez pas le temps de faire une des choses figurant dans vos priorités d'aujourd'hui, ajoutez-la en haut de la liste des choses à effectuer demain.

2. Prévoyez les choses à l'avance

Vous pouvez commencer chaque journée de travail en dressant une liste des choses à faire, mais il vous faut aussi prévoir un peu plus à l'avance. Identifiez les évènements, les projets et missions à venir, et assurez-vous d'y consacrer un peu de temps. Et ne le faites pas une fois seulement. Vérifiez et actualisez régulièrement votre calendrier : il est par exemple bon de programmer votre propre « réunion d'agenda » au même moment de chaque semaine.

3. N'endossez pas trop de responsabilités 

Il est extrêmement facile d'accepter une dernière petite tâche. Mais faites attention, car vers la fin de la matinée, toutes ces petites tâches s'accumulent pour former un volume considérable de travail. Vous devez apprendre à dire « non ». Nul besoin d'être agressif : préférez plutôt dire des choses du genre « je serais ravi(e) de t'aider, mais j'ai déjà beaucoup de retard dans mon travail...Si je parviens à effectuer suffisamment de tâches, je t'en tiendrai informé(e) et je verrai comment je peux t'aider. » Ainsi, vous prononcez un « non » ferme, tout en démontrant votre volonté d'aider autrui une fois vos propres missions accomplies. Si un(e) responsable essaie de vous assigner une quantité importante de missions, montrer-lui la liste des choses que vous avez à faire, et demandez-lui s'il/si elle aimerait modifier les priorités afin que vous puissiez mener à bien cette nouvelle tâche. Ainsi, vous renverrez la balle au/à la responsable, tout en expliquant pourquoi il est possible que vous ne puissiez pas accomplir la mission concernée cette fois-ci.

4. Faites des pauses

Ne vous laissez pas trop distraire On ne peut pas faire grand-chose pour cesser les appels téléphoniques, hormis les ignorer. Évidemment, vous devez répondre aux appels importants, mais si un appel semble pouvoir attendre, laissez votre messagerie faire son travail. Suivez la même procédure concernant les emails et messages internes : s'ils nécessitent une réponse rapide, traitez-les dans les meilleurs délais. Sinon, vous le ferez quand vous en aurez le temps. C'est une bonne idée de programmer plusieurs moments dans la journée dédiés à la réponse des emails et appels.

5. Ne vous laissez pas trop distraire

On ne peut pas faire grand-chose pour cesser les appels téléphoniques, hormis les ignorer. Évidemment, vous devez répondre aux appels importants, mais si un appel semble pouvoir attendre, laissez votre messagerie faire son travail. Suivez la même procédure concernant les emails et messages internes : s'ils nécessitent une réponse rapide, traitez-les dans les meilleurs délais. Sinon, vous le ferez quand vous en aurez le temps. C'est une bonne idée de programmer plusieurs moments dans la journée dédiés à la réponse des emails et appels.

6. Faites une pause déjeuner

Et accordez-vous une bonne pause. La plupart des environnements de travail peuvent mettre mal à l'aise les employés lorsqu'il s'agit de faire une pause pour manger. Essayez de ne pas tomber dans ce schéma, même si vous vous accordez simplement le temps d'avaler un sandwich et de faire une promenade rapide. Tout responsable intelligent sait qu'une pause, loin du bureau, ne vous rendra que plus productif/ve, pas moins

7. Prenez soin de vous

Si vous prenez soin de vous, personne ne vous interrogera sur votre état de santé, pas vrai ? Des choses aussi simples qu'une alimentation saine, un peu d'exercices et suffisamment de repos peuvent faire toute la différence. Vous savez à quel point vous avez besoin de repos et de sommeil pour que votre corps et votre cerveau fonctionnent correctement, donc couchez-vous tôt, ne buvez pas d'alcool et ne repoussez pas vos limites.

8. Armez-vous d'outils anti-stress

Vous avez besoin de plusieurs solutions lorsque vous êtes dépassé(e) par les circonstances. Il existe de multiples informations en ligne à ce sujet, mais quelques principes de base peuvent faire des merveilles et réduire considérablement votre niveau de stress. Le fait de respirer profondément est un excellent moyen de reprendre vos esprits. Une autre méthode infaillible pour supprimer le négatif est d'identifier un lieu « spécial » : un endroit où votre esprit peut facilement vagabonder, et qui est rempli d'ondes positives. Cela peut être une plage, un paysage, un monument ou un restaurant préféré(e), peu importe, du moment que cette méthode fonctionne sur vous. Prenez le temps de vous changer les idées. Si le travail physique vous aide, essayez de presser une petite balle, ou de faire tenir debout un stylo ou un petit objet.<

9. Ne cherchez pas toujours la perfection

Tout employé digne de ce nom essaiera de faire de son mieux dans chaque aspect de son emploi. Mais il n'est toujours possible de s'assurer d'un travail parfait dans tous les domaines. La chose qu'il faut absolument garder en tête, c'est que commettre des erreurs n'est pas grave. Cela arrive à tout le monde, y compris aux responsables et cadres seniors. Il suffit simplement d'admettre toute erreur commise et d'y remédier, puis d'en tirer des leçons.

10. Parlez à votre patron(ne)

Si vous vous sentez vraiment sous pression, parlez-en à votre patron(ne). Il se peut que ce dernier/cette dernière ne soit pas informé(e) de vos sentiments, mais une fois qu'il/elle en aura pris conscience, il/elle sera sans doute à même de vous aider davantage, de vous accorder plus de temps et de ressources. Sa priorité est de vous faire faire votre travail ; un membre de l'équipe en difficulté et sous pression ne l'aidera pas à vous soutenir. Donc tentez votre chance, et en cas de refus, au moins vous serez fixé(e).

11. Ayez un plan B

Il est évident que si vous êtes trop stressé(e), vous êtes enclin(e) à considérer que votre travail représente tout pour vous, et qu'il n'existe aucune sortie, ni aucune option autre que de vous épuiser. Or, aucune des réflexions n'est justifiée, aucun poste est l'UNIQUE poste que vous aurez occupé toute votre vie, aucun rôle n'est si important que cela, et il n'existe aucun autre employeur en dehors de votre entreprise qui aimerait que vous travailliez pour lui/pour elle si votre rôle actuel ne vous convient pas. Gardez le contrôle, prenez du recul et observez de plus près vos possibilités...un appel passé à un recruteur n'est pas une mauvaise idée non plus...enfin, c'est mon avis....