Freelancing, télétravail, cloud… les avis d'un DSI

Ces dernières semaines, de nombreux informaticiens ont eu la chance d’avoir recours au télétravail afin de maintenir leur activité à distance. A vrai dire, ils ont même été particulièrement sollicités et indispensables, puisque la période de confinement a contraint l’explosion du télétravail, et donc l’utilisation d’outils informatiques et de l’internet. Interview avec un Directeur des Systèmes d’Information (DSI) adjoint qui a souhaité rester anonyme.

Bonjour ! Pour commencer, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bien sûr ! Je travaille depuis 2017 en tant que Directeur Adjoint des Systèmes d’Information au sein de plusieurs communes. J’ai environ 20 ans d’expérience dans l’informatique. J’ai été auparavant Webmaster, Responsable Informatique, mais aussi Ingénieur Télécoms et Réseaux. Si l’on remonte un peu plus loin, j’ai obtenu un B.T.S Concepteur Intégrateur Multimédia en 2002, puis une Licence Professionnelle Réseaux et Télécommunications en 2003.

Qu’est-ce qui vous plait dans les télécommunications et pourquoi ?

Tout d’abord, le fait d’avoir été Webmaster durant ma jeunesse m’a permis de développer des programmes. Mais je voulais aussi comprendre les interconnexions et savoir comment circulent les informations. Cela m’a poussé à travailler dans les Systèmes d’Information et c’est tout simplement devenu une passion pour moi. Évoluer dans ce secteur est aussi une belle source d’opportunités car on peut évoluer rapidement… C’est un vrai avantage, on ne s’ennuie jamais.

Et concernant votre poste actuel ?

Le fait de travailler en tant que DSI me permet de toucher à l’infrastructure, au développement, à l’helpdesk… et cette variété me plait. Mon poste me permet aussi de manager plusieurs collaborateurs et de gérer des projets ainsi que des budgets. J’y trouve un vrai épanouissement personnel.

Que pensez-vous du freelancing ?

Devenir freelance est une belle opportunité pour obtenir une totale indépendance, cela se démocratise de plus en plus en France. C’est un statut qui me plait. Cela permet d’avoir une flexibilité de travail, une réelle autonomie, bien souvent d’obtenir de meilleurs revenus et de nouveaux challenges.

Depuis le début de la crise sanitaire, comment vous organisez-vous pour travailler ?

J’ai la chance d’être en télétravail, ce qui facilite tout. La mise en place d’outils informatiques durant le confinement a permis d’être performant. Pour communiquer avec mon équipe, nous utilisons Microsoft Teams, nous avons aussi un Chat pour garder une certaine sociabilité et diffuser l’information (Rocket.Chat, qui est une solution open source).

Un extranet ainsi qu’un remote desktop service sont aussi présents, ce qui permet d’accéder à un système d’exploitation sur notre serveur. Nous utilisons aussi des VPN afin d’accéder à distance à nos serveurs. Tous ces outils de connexion à distance nous permettent de rester efficaces.

Que pensez-vous du télétravail depuis cette période de confinement ?

C’est une bonne chose, cela permet de rester actif de chez soi alors que d’autres personnes, qui n’ont pas cette chance, ne peuvent plus travailler. Tout est question d’organisation, c’est-à-dire qu’avec de bonnes habitudes de travail j’arrive à rester productif. Le télétravail permet d’optimiser ma concentration notamment sur mes activités et c’est encore plus le cas avec le confinement car je suis privé de liberté extérieure… Donc je ne suis pas distrait, contrairement au bureau où je suis très sollicité par mes collègues, ce qui peut me freiner par moments.

Cependant, il y a aussi des aspects négatifs comme le fait d’avoir beaucoup moins de liens sociaux et de rester constamment chez soi.

Comment avez-vous géré la mise en place du télétravail généralisé ?

Il a fallu mettre en place une organisation claire et solide pour permettre à tous les collaborateurs d’accéder au télétravail. Des serveurs supplémentaires ont été installés et il a fallu augmenter les débits de connexion pour que tout le monde puisse se connecter à distance.

Pensez-vous que le télétravail va se développer en France suite au confinement ?

Je pense que oui, de plus en plus de projets vont être gérer à distance. Cela permettra à de nombreuses entreprises de réduire leurs coûts et de ne pas louer des locaux toute l’année.

Quels seront d’après vous les impacts pour le secteur informatique suite à cette crise sanitaire ?

Je pense qu’il y aura de plus en plus d’opportunités sur les services Cloud car c’est accessible partout. Par exemple, depuis la crise du Covid-19 Microsoft a enregistré une hausse de 775% des usages Cloud !

 


Article écrit en mai 2020 par Elyes Oueslati. Un grand merci à la personne interviewée pour sa disponibilité et ses réponses !

Pour discuter de cet article avec Elyes, n’hésitez pas à le contacter sur Linkedin. Elyes recrute également tout au long de l’année des freelances en informatique, vous pouvez le solliciter si vous êtes en recherche d’une mission en IT.

Freelances : créer de la valeur grâce au développement professionnel continu

28 avr. 2020

Alors que nous comptons actuellement 930.000 freelances en France, nombreux d’entre eux ont déjà vu leurs missions s’écourter ou la possibilité de nouvelles missions sombrer.

Tags: COVID19
iPhone in an office setting

12 applications pour accélérer votre carrière

01 mai 2019

Mettre le temps passé sur votre téléphone au profit de votre carrière, c'est possible ! Voici la liste des meilleures applications pour améliorer votre productivité ainsi que vos conditions de travail.

10 conseils lorsque vous débutez un nouvel emploi

13 août 2019

Les 3 premiers mois au sein d’un nouveau poste sont cruciaux; nous avons combiner dans cet article les 10 conseils pour être certain(e) de faire bonne impression dès le début et vous assurer de commencer du bon pied dans votre nouvelle entreprise.

Portage salarial : un premier pas vers l’indépendance

06 mars 2020

Devenir indépendant est une décision importante dans votre carrière. Peu importe votre spécialisation ou secteur d’activité, le portage salarial peut vous aider à faire le premier pas. Retrouvez nos conseils pour vous lancer dans l'aventure en commençant par le portage salarial.