Progressive Recruitment

Comment faire suite à un entretien

Two people having interview

Voilà, un entretien important se termine et maintenant vous vous repassez les moindres détails en tête. Avez-vous réussi à prouver votre rapidité d’esprit et votre capacité à réagir calmement sous pression ? Avez-vous donné suffisamment de détails et choisi les bons exemples pour souligner vos compétences ? Étaient-ils convaincus par votre expérience et séduits par vos idées ?

À côté de cette autopsie dure et froide, il est aussi important de se fier à son instinct. Vous ont-ils aimé, et les avez-vous aimés ? Pensez-vous que ce soit le bon endroit pour votre personnalité et vos aspirations ?

Dès que vous êtes seul(e), notez tout sur du papier, y compris les petites choses, comme la façon dont ils vous ont accueilli, leur style d’entretien et s’ils ont posé les questions habituelles ou si elles étaient un peu plus uniques. Est-ce un endroit créatif ou d’entreprise ? Accordent-ils de l’importance au changement ou en ont-ils peur ?

Instinct et analyse joueront un rôle dans la façon dont vous gérez les communications de suivi, vous aidant à montrer que vous êtes capable d’exploiter les nuances les plus subtiles de leur environnement professionnel et de leur culture d’entreprise, tout en vous donnant une longueur d’avance sur ce que vous allez dire.

Les premiers pas après l’entretien

Un simple email le lendemain de l’entretien est tout ce qui est nécessaire dans un premier temps. Si sur le coup vous n’avez pas saisi le nom et le statut de tout le monde, faites des recherches en ligne ou appelez la réception et renseignez-vous. Soyez bref(brève) et concis(e), mais mentionnez des détails précis pour leur rafraîchir la mémoire et vous démarquer.

Prenez soin de personnaliser l’email de chaque personne avec qui vous avez passé l’entretien, au lieu de copier et coller exactement le même texte. Par exemple : «Cher/Chère *****, merci de m’avoir accordé un peu de votre temps hier. J’ai beaucoup apprécié notre discussion sur la gestion de projets et la Chine. Dans l’attente de pouvoir discuter avec vous de nouvelles idées, je vous adresse mes sincères salutations.»

Enfin, si l’autopsie de l’entretien vous a fait réaliser qu’il existe un potentiel d’amélioration des systèmes ou des opérations, ou qu’un projet en particulier pourrait bénéficier de votre expertise et de vos connaissances spécifiques, assurez-vous d’attirer l’attention sur ce fait. Tout ce qui pourra vous distinguer ou leur rappeler qui vous êtes est une bonne chose, du moment que vous restez bref(brève).

Que faire ensuite

Si vous n’avez pas reçu de nouvelles après quelques jours, c’est une bonne idée de faire un suivi par téléphone. Ceci ne fait que démontrer votre intérêt et votre enthousiasme, et s’ils ont du mal à prendre une décision, cela pourrait bien les pousser à vous choisir.

Il en va de même pour les recruteurs. Ils sont souvent très occupés et à moins que vous ayez discuté d’un rôle précis, alors cela signifie peut-être qu’il n’y a pas de position correspondant à vos compétences en ce moment. Peu importe la raison, il est préférable de les contacter par téléphone plutôt que par email afin de recevoir un retour spécifique.

Assurez-vous de préparer des questions dans l’éventualité d’un bonne ou d’une mauvaise nouvelle. La façon dont vous procédez à ce moment pourrait déterminer si oui ou non vous aurez un second entretien et au bout du compte le poste, le salaire et les avantages salariaux que vous désirez.

Les dernières étapes pour faire suite à un entretien

Que vous réussissiez ou non, pensez à vous mettre en relation sur LinkedIn avec les autres candidats; si vous n’avez pas réussi c’est peut-être tout simplement une question de timing. Personnalisez votre invitation mais ne soyez pas insistant(e), ne demandez pas une conversation complémentaire ou un rendez-vous, ce ne serait pas approprié sur un site comme LinkedIn. Rester en contact sur un réseau professionnel, suivre des communautés similaires et des initiés de l’industrie vous permettra de rester sur le radar d’un recruteur et pourrait mener à des résultats positifs par la suite.

Considérez votre entretien comme le premier pas, comme une porte ouverte, et qui sait où votre suivi d’entretien si bien réfléchi et soigneusement préparé vous mènera.

9 conseils pour développer son réseau comme un(e) pro

01 mars 2019

Quel est le secret d'un bon réseautage ? Une question que beaucoup se posent en préparation d'un évènement. Voici 9 conseils à suivre si vous voulez réussir à développer votre réseau.

People doing high five

«Soft skills» : les compétences qui suscitent de plus en plus l’intérêt des employeurs

01 févr. 2019

Les compétences techniques ne suffisent plus pour être recruté. Le savoir-être se place au-dessus du savoir-faire, et est de plus en plus souligné par les employeurs. Dans ce cas, on parle d’intelligence comportementale ou de soft skills.

man with glasses looks at smartphone while sitting at laptop on desk

Pourquoi l’image de marque du freelance doit-elle lui correspondre à 100% ?

01 nov. 2018

Vous êtes freelance et souhaitez vous démarquer de vos concurrents? Voici les quatre questions fondamentales que vous devez vous poser afin d'optimiser votre image de marque.

Duo Day 2018

Progressive s’engage pour le Duoday

01 avr. 2018

Progressive s’engage pour le Duoday: nous accueillons le temps d’une journée, une personne en situation de handicap en duo avec un collaborateur volontaire.